Jean-Michel Henry vous révèle les secrets des grands coiffeurs pour vous sublimer

 

 

LES BASIQUES

Toujours terminer son shampooing par un jet d'eau froide, pour revitaliser le cheveu en fermant les écailles de kératine.

BRILLANCE

On peut presser un citron, verser ce jus sur ses cheveux et rester au soleil le temps de vous relaxer puis rincer à l'eau froide. Pour un effet comparable après un traitememnt de couleur, utiliser dans la dernière eau de rinçage quelques centilitres de vinaigre. Recette brillance et vivacité à l'ancienne: soigner avec de la moelle de bœuf où l’on ajoutera une cuillerée de rhum et un jaune d'œuf. Laisser agir une à deux heures. Rincer plutôt trois fois qu'une ! Pour les cheveux secs et ternes, Leonor Greyl met une noisette de sa Crème Éclat Naturel au creux de la main. Elle la prend avec une brosse (en sanglier) et finit le coiffage à la brosse. Un truc qui lui vient des coiffeurs des années 50 beaucoup pratiqués pour les modèles des studios Harcourt.

COUP D’ÉCLAT

Avant le shampooing, plongez vos cheveux dans un vrai bain d’huile, par exemple l'incomparable huile Caritrix de Carita sur les longueurs, à laquelle vous ajouterez une noisette de la crème de jours Energetique Carita puis lavez et rincez abondamment. Version bio : huile de noisette ou huile de pépins de raisin (dans les boutiques de diététique). Les huiles s’appliquent toutes pour patiner le cheveu et le mettre à l'abri des vertus parfois trop décapantes des shampooings. L'idéal est de faire durer le plaisir de ce bain pour le bonheur de vos cheveux: deux heures environ.

LA BEAUTÉ DE L’INTÉRIEUR

Il n'est pas d'éclat durable, si vos cheveux ne resplendissent pas de santé. Quelques gélules, chaque matin avec votre thé, peuvent vous garantir des cheveux superbes... (Volumatine de Carita, Agevit oligo-éléments marins de Catherine Moreau et, bien sûr, Gel-Phan et Cystine B6 des Laboratoires Pierre Fabre et Bailleul.)

COUP DE FOUET

Si vous disposez d’une heure de liberté : commencez par un massage du cuir chevelu avec l'Omniplacenta de Carita. Cette crème nourrit les deux extrémités de vos cheveux, celles qui en ont le plus besoin : cuir chevelu et pointes. Lavez ensuite en douceur et rincez abondamment (cinq minutes, montre en main). Le rinçage très soigneux annule l'effet alourdissant de la crème : sans lui, votre coiffure ne tiendrait pas. Vous pouvez aussi vous faire faire ce traitement, appelé Le Grand Soin, dans une cabine privée chez Carita, dans le luxe et la sérénité. Le résultat ? Une brillance, un volume qui vous pousseront a un "revenez-y". "Le Grand Soin", au salon Carita, 11, rue du Faubourg-saint-Honoré, Paris 8ème

À CHACUNE SON SECRET

À chacun sa brillance, il faut tenir compte de la personnalité de vos cheveux : secs, gras, colorés, décolorés… Le choix du shampooing est déterminant. Certaines auront aussi besoin d'un gel gomme, d'autres d'une huile : remettez vous au diagnostic de Jean-Michel Henry. Un truc de brillance souvent utilisé en salon : prendre des produits destinés aux pointes, surtout quand ils contiennent de la fibroïne de soie et les appliquer, en petite quantité, sur toute la longueur des cheveux, après le séchage. Ils seront à la fois lisses et brillants. Complexe anti-fourches réparateur éclat pointes abîmées, Carita. Sérum réparateur pointes abîmées Kérastase Nutritive, L’Oréal.

ENCENSER VOS CHEVEUX

C'est un vrai rite, très apprécié des Orientales, d'où nous vient aussi la tradition des bains d'huile. Parfumer nos cheveux n'est pas encore entré dans nos habitudes, mais « il faudrait que les occidentales adoptent cette somptueuse tradition » dit Jean-Michel Henry. Ce rite, il l'accomplit chez ses clientes exclusivement. Comment ? Tout simplement en nimbant leurs cheveux de fumée d'encens, après le shampooing, quand ils sont encore mouillés. On met dans un encensoir des charbons que l'on porte à incandescence et sur lesquels on laisse tomber des grains d'encens. Soyez rassurée, vos cheveux ne sentiront pas la sacristie. Cette fumée servira de révélateur au parfum que vous aurez mis sur votre peau et votre nuque (surtout pas sur les cheveux eux-mêmes !) Vous pouvez faire plus simple, mais c'est un peu moins efficace, en vaporisant votre eau de toilette sur la nuque, après le shampooing et juste avant le séchage. Quand ils sont propres, vos cheveux agrippent tous les parfums : là, ils prendront le vôtre. À la place de votre parfum, vous pouvez aussi ajouter à votre dernière eau de rinçage de l'eau de rose. Grâce à cette humble eau de rose achetée en pharmacie, vous pourrez sublimer votre parfum préféré s’il est, lui aussi, à base de roses : Paris de Yves Saint Laurent, Trésor de Lancôme, Rose de Cardin, ou Sa Majesté La Rose de Serge Lutens...

PARFUMS CACHÉS

Ils se cachent dans les produits que vous utilisez couramment : le sérum-huile Caritrix de Carita sent délicieusement l'orange, les shampooings Cosmil de chez Eugène, ont une odeur un peu sucrée; Shampoing des sources et shampoing des champs Carita. Autant de plaisirs parfumés à ne pas manquer. Pour les femmes-fleurs, il existe chez le spécialiste capillaire Jean-François Lazartigue un shampooing qui fleure bon l'orchidée. On vaporise ensuite, sur cheveux humides, ou à sec, le « Parfumant à l'Orchidée », formulé pour traiter, faire briller et parfumer à la fois. Autre façon encore de renouer ainsi avec la tradition orientale des cheveux huilés et parfumés. De même, les jeune filles et les femmes qui se parfum à Anaïs Anaïs de Cacharel peuvent faire du « tout en un ››, c’est-à-dire se laver les cheveux tout en les parfumant de leur fragrance préférée. Elles y gagneront en brillance grâce aux protéines de soie mêlées au parfum (Les Cheveux d'Anaïs, Shampooing, Gel et Spray).

jean-michel henry coiffeur paris mode femme coiffure mariage

contact Jean-Michel Henry +336 80 72 25 00

Droits reservés sur l'ensemble des photographies présentes sur le site internet jeanmichelhenry-coiffeur-paris.fr

Copyright du photographe, magazine - droit de visibilité des peronnes visibles sur les photographies




X

Right Click

No right click